MENU

Vision Esplanade

2023 —

Biel/Bienne

La Vision esplanade offre une utilisation polyvalente et quotidienne de la place. En s’appuyant sur l’existant, cette solution économique anime le lieu et répond aux exigences urbaines actuelles en période de changements climatiques et de ressources financières limitées. L’Esplanade devient un lieu de rencontre et de convivialité. Un phare au cour de la ville des possibilités.

Le Texas s’acclimate.
L’herbe, les plantes vivaces, les arbustes, et enfin les arbres se développent progressivement dans l’œuvre d’art intitulée «Texas». Ce qui y prend racine est offert par le sol et complété au gré des mouvements du vent. Protégés par la clôture blanche, la flore et la faune se développent au cœur de la ville et de nouveaux habitats apparaissent au fur et à mesure. Des interventions douces et contrôlées empêchent les espèces problématiques de s’établir, tout en interférant le moins possible dans le processus créatif de la nature. Une plantation initiale annonce le changement et garantit la visibilité dès les premiers instants. La sculpture «TEXAS» se métamorphose et apporte une véritable plus-value à la ville, à la population, à la diversité des structures et au climat urbain. De manière tout à fait symbolique, la nature est domptée par la clôture existante. Le double vide très intellectuel (place et œuvre d’art) est remplacé par le thème de la relation entre les êtres humains et la nature. L’oeuvre d’art évolue d’une fin en soi vers une utilité collective. Cela ne pourrait pas être plus actuel. Les élèves utilisent les gradins pour observer la nature et son évolution. Au fur et à mesure que les plantes poussent, le rapport de l’observateur à l’objet observé se modifie. «TEXAS» prend une autre dimension, s’adapte et s’acclimate à son milieu. Une riche composition au lieu d’une prairie aride avec des gradins, des arbres rafraichissants au lieu d’une chaleur torride et des réservoirs d’eau (ville éponge) au lieu d’une friche sèche. La place obtient ainsi de nouvelles proportions et une limite claire avec la rue de l’Argent. La situation des immeubles d’habitation environnants est améliorée.

Structurer l’Esplanade avec des arbres.
Les deux groupes d’arbres disposés sur la place subdivisent l’espace en trois zones. La qualité de vie sur la place est ainsi nettement améliorée. Les arbres offrent de l’ombre, guident le regard et attribuent des sous-espaces aux bâtiments périphériques. L’utilisation pour les grandes manifestations n’est pas entravée. Avec la végétation en croissance de l’œuvre d’art «TEXAS», la partie asphaltée de l’Esplanade est redimensionnée et revalorisée pour un usage quotidien.

Aire de jeux sur l’Esplanade Laure-Wyss.
Sur la partie végétale de la place, des usages compatibles avec l’environnement urbain et routier sont proposés. Ils animent ainsi cette grande surface. L’intensification de la végétation offre ici davantage d’ombre, structure l’espace et crée ainsi des lieux de qualité. Street workout, pingpong, pétanque, football et beach-volley sont compatibles et attirent du monde. Les activités sportives avec du mouvement font du bien, permettent des rencontres et s’intègrent parfaitement au lieu, aux immeubles d’habitation voisins, à la maison de retraite et à la salle de sport de l’Esplanade. La vie sur l’Esplanade Laure-Wyss devient plus dense. Un lieu ouvert à tous.

Type de mandat
→ Initiative citoyenne
Début des travaux
→ 2024
Avec la collaboration de
→ 3DM, see-land.plan

Autres projets